#RDVdesmots – Vaincre la nature

unbrindemaman © EM – #RDVdesmots – vaincre la nature

Le #RDVdesmots, c’est une semaine, une citation, une production libre.

Vous souhaitez participer au rendez-vous des mots ? C’est très simple, il vous suffit d’être inspirée par l’une des citations, vous pouvez participer sur votre blog, sur Instagram, Facebook, Twitter ou même en commentaire. Il n’y a pas de jour imposé ou d’ordre, pas de contraintes. Tout le monde peut participer. Faites parler votre imagination ! N’oubliez pas d’utiliser le hashtag #RDVdesmots et de faire signe en commentaire pour que nous puissions nous retrouver les unes les autres.

(Je ferai prochainement un article dédié qui aura pour objectif de répertorier toutes les citations au fil des semaines à l’intention des personnes qui souhaiteraient participer au #RDVdesmots dans le désordre, car l’introduction de mes rendez-vous des mots devenait un peu trop longue à mon goût…)

La citation de la semaine dernière : « La main qui berce l’enfant est la main qui dirige le monde. » William Ross Wallace

Au menu cette semaine :

« On ne peut vaincre la nature qu’en lui obéissant. »

Francis Bacon

De quelle nature parle-t-on ? Je distingue personnellement deux natures. Il y a la nature de l’homme, celle qui a trait à la personnalité et au caractère, et puis, il y a la nature végétale et organique qui constitue le monde dans lequel nous évoluons.

Pour la première nature propre à l’homme, je ne suis pas totalement d’accord avec les mots de Bergson.

Si par nature, quelqu’un se met rapidement dans une colère, dévastatrice pour lui et pour les autres, alors il pourrait être concevable de se dire que cet aspect négatif gagnerait à être « vaincu ». Je ne pourrais pas imaginer « l’éradication » d’un trait de caractère, telle que la colère dévastatrice, par l’obéissance à celle ci.

Et puis il y a l’expression très répandue qui ne laisse plus d’espoir : « Chassez le naturel et il revient au galop ». Comme si cette nature était d’une puissance irraisonnée, comme si elle était équivalente à la nature, au sens de notre deuxième hypothèse.

Cette nature-là est représentée par l’eau, la terre, les ressources naturelles…

Ces éléments gagneraient à être davantage pris en compte par l’homme qui n’hésite pas à déverser sa colère (en temps de guerre), ses propres espoirs (en développant ses industries les yeux fermés), ou simplement ses caprices, en dévastant le monde.

C’est pourtant bien cette dernière nature qui ne peut être « vaincue » que si elle est respectée. Le respect de celle-ci passe par la compréhension et l’obéissance aux grands principes qui la régissent.

Il faut se rendre à l’évidence. Le rapport de force entre l’homme et la nature est complètement en défaveur de l’homme. Ce n’est pas sur ce plan que l’homme a une valeur particulière sur terre. C’est sur le plan de l’intelligence.

J’apprendrais à mes enfants que l’homme n’est pas le nombril de l’univers. Que l’homme a, comme les animaux, des pulsions, mais que l’homme a également une raison. Que rien n’est figé et que l’homme peut travailler sur lui-même. Que l’homme a ce privilège de pouvoir dire à sa raison de faire autorité sur ses pulsions.

Je leur apprendrais aussi que la nature du monde, qui n’a pas de raison propre palpable, et qui n’est pas dotée d’empathie, reprendra toujours ses droits.

Rien ne sert même de vouloir la vaincre. Il suffit de la respecter.

EM.

Merci de m’avoir lue jusqu’au bout ! J’espère que mon interprétation vous a plu. Je vous attends dans les commentaires et j’en profite pour vous informer que pour cette citation, nous aurons (normalement) la chance de compter deux participantes : Mon amie Suzanne du blog les chroniques de Sallia qui participe très régulièrement (pour ne pas dire toujours) au rendez-vous des mots ! Nous devrions aussi pouvoir lire, dans les jours à venir, l’interprétation d’une autre copinaute : la très drôle dinde du blog Dinde de toi, qui a annoncé sa toute première participation !

J’ai vraiment hâte de lire tout cela.

 Je vous rappelle également qu’il reste encore quelques heures pour participer au concours pour tenter de remporter l’un des trois tote bags que j’ai imaginés pour vous et moi, sur le thème de la poule : c’est par ici !

Je vous laisse ici une citation pour la semaine prochaine :

« Les enfants d’une mère sont comme des rêves.
Aucun n’est plus merveilleux que les siens. »

Proverbe chinois

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans #RDVdesmots. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

14 réponses à #RDVdesmots – Vaincre la nature

  1. Bonsoir EM,
    Je prends toujours autant de plaisir à lire tes #RDVdesmots. Je suis complètement d’accord avec ton raisonnement. On ne peut indéfiniment vouloir contredire la nature pas la nature humaine mais la vrai! Les éléments naturels peuvent être compris et nous devons raisonner avec eux pour pouvoir vivre sur cette terre. Le seul artisan de sa propre perte est l’homme lui même. Au moment ou je t’écris… le ciel est noir, gronde dangereusement, un orage va éclater mais est ce un orage de pluie ou de grêle? Ma réaction est de mettre à l’abris les voitures et les personnes mais pas de défier l’électricité statique et les nuages. Quand à la nature humaine…. l’histoire nous démontre qu’il ne faut obéir aveuglément…..
    Bonne fin de Dimanche.
    Au plaisir de te relire 💝

    • EM dit :

      Bonjour Jeanne,
      Je te remercie beaucoup pour ton commentaire et l’exemple très parlant et très juste que tu donnes.
      Merci beaucoup et à très vite !
      EM.

  2. Paty dit :

    Cc EM,
    Jolie réflexion, je n’ai même pas une petite pierre à apporter à ce que tu dis, parfaitement d’accord avec toi 🙂
    Bonne journée 😀

    • EM dit :

      Bonjour Paty,
      Merci beaucoup d’avoir pris la peine de m’écrire quand même ce petit message qui atteste de ton passage ici 😉
      EM.

  3. Dinde De Toi dit :

    Intéressant 😛… Nous n’avons pas eu complétement la même réflexion mais nous avons quelques en idées en commun ! La polysémie du mot nature m’a également intriguée mais sur les différents sens je n’en ai retenu qu’un, le seul qui me parlait 😉…
    Rien ne sert de vaincre la nature effectivement mais pendant des siècles c’était l’inverse !
    J’aime bien la chute de ton article, tu sais bien comment conclure 👍 !

  4. Suzanne dit :

    Oh c’est fou on arrive à la même conclusion même si je n’ai pas pensé à la Nature humaine 😉

  5. petite étoile*** dit :

    super article je suis bien d’accord

  6. Ping : Analyse Pseudo Intellectuelle D’Une Obscure Citation – Participation Au RDV Des Mots #1 – Dinde De Toi

  7. Yasmine dit :

    J’attends le prochain rdv. J’étais incapable de me souvenir qui en était l’auteur. Shame on me.

    • EM dit :

      Bonjour Yasmine,
      Quelle joie de te lire ici 🙂 j’ai pris du retard ! le rendez-vous que j’aurai du publier la semaine dernière n’arrivera que cette semaine. Voici la citation : « Les enfants d’une mère sont comme des rêves. Aucun n’est plus merveilleux que les siens. » Proverbe chinois.
      Au plaisir de te relire par ici ou sur ton blog 😉
      EM.

  8. Ping : Les différents types de mères rdvdesmots | Un brin de maman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *