Challenge des créateurs : jour 2

unbrindemaman © EM – Gravure à l’eau-forte, Etat 4/6

Difficile de garder le rythme du challenge des créateurs ! Mais je suis quand même là ce matin pour vous présenter une nouvelle technique. Lorsque j’étais encore à l’ENSA, j’ai eu la chance d’avoir accès à la pratique de la gravure. Aujourd’hui je peux donc vous présenter une estampe que j’ai réalisée il y a plusieurs années.

Cette estampe est le quatrième état d’un total de six tirages. Vous avez bien lu, il n’existe pour le moment que six tirages de cette gravure (et la plaque) et ce que je trouve tout à fait magique avec cette technique, c’est que chaque tirage est unique puisqu’à chaque fois que la plaque passe sous le pressoir, elle est éprouvée de telle sorte qu’aucun rendu ne se ressemble tout à fait. La gravure donne des estampes originales et uniques !

Pour en arriver là, j’ai commencé par dessiner mon dessin au crayon sur une feuille. J’ai ensuite repris les grandes lignes que j’ai reportées à l’envers sur une plaque de métal préalablement recouverte de vernis à graver que j’ai ensuite soigneusement creusée à la pointe métallique des heures durant.

Le principe de l’eau-forte est de révéler les zones de la plaque qui sont à vif en laissant reposer la plaque plus ou moins longtemps dans un bain d’acide.

Selon les états, je peux ensuite juger des zones à assombrir en recouvrant de vernis les zones du dessin qui doivent rester lumineuses. Je plonge ensuite de nouveau ma plaque dans l’acide qui « mord » les zones à assombrir…

Pour obtenir les rendus entre chaque étape, il suffit de nettoyer la plaque, l’encrer et la passer sous presse.

Le dessin ressort à l’endroit s’il a bien été reporté à l’envers sur la plaque…

Pour pratiquer la gravure, il faut être minutieux, attentif et avoir beaucoup de patience. Le dessin prend du temps à se révéler… mais le résultat est souvent inattendu. C’est toujours une belle surprise que d’aller découvrir comment l’acide a agi sur la plaque.

Pour cette estampe, j’ai choisi de présenter une vue de l’école qui m’a vue grandir durant cinq longues années, et qui a participé à forger mon regard critique sur mon travail et plus généralement sur la société et le monde. C’est aussi ici que j’ai appris à apprécier le dessin d’espaces qui est à la base de ma profession d’architecte.

J’espère que ce deuxième partage vous aura plus ! A demain ou plus tard dans la journée pour mon troisième partage du challenge des créateurs.

EM.

P.S. : Je n’ai pas oublié le rendez-vous des mots de la semaine dernière qui arrivera finalement cette semaine !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Dessin. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

15 réponses à Challenge des créateurs : jour 2

  1. Quelle patience ! Mais le rendu est superbe. Merci pour cette découverte, je ne connaissais pas cette technique dans les détails.
    Belle journée 😘

  2. Kallline dit :

    Waouh EM !!
    Bonne journée. 🙂

  3. Paty dit :

    Wahou !!!!!!!!!!!!! Génial !!!!!!!!!!!!!!! 😀 😀 😀

  4. Justine dit :

    Sublime ! J’ai hâte de voir la suite ! <3

  5. Jocelyne dit :

    Je suis très, très admirative. J’avais décelé un coup de crayon hors du commun dans tes dessins de blog. Ton habileté dans ce domaine va crescendo.

  6. Colette dit :

    Je suis très frustrée, je ne vois pas le dessin…. Pourtant l’article est prometteur.

    • EM dit :

      Bonjour Colette,
      Oh mince alors ! Surement un simple problème d’affichage. Peut-elle sera-t-il visible en passant par les réseaux ? Twitter, Instagram ou Facebook qui sait…
      Merci pour ton passage Colette. Ta présence ici me réjouit beaucoup 🙂
      EM.

  7. Dinde De Toi dit :

    Intéressant tout ce processus ! Je ne savais pas ce qu’était l’eau forte 🙈, alors je me suis instruite sur Wikipédia 😛. C’est un tel monde inconnu pour moi 🤔 qui ne sais même pas dessiné un bonhomme…

  8. Suzanne dit :

    C’est impressionnant ! je ne connaissais pas du tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *