Pensées farfelues : les mille-pattes (1)

Pour poursuivre cette semaine en humour, je vous partage une petite production originale.

Depuis l’arrivée des beaux jours, je commence à croiser des bestioles qui font leur apparition sous mon toit. De grands milles pattes dont j’ai une peur bleue. Et je ne vous parle pas des petits mille-pattes parisiens, tout fins et quasiment transparents. Non non, je vous parle des mille-pattes bien noirs aux longues longues pattes. Je n’avais jamais connu cela avant de m’installer plus près de la campagne.

Alors en voyant ces insectes, j’ai eu des tonnes d’idées farfelues qui me sont montées à la tête et j’ai ressenti un besoin viscéral de les mettre en images pour les partager avec vous.

Heureusement que les milles pattes pondent, n’est-ce pas ?

Cette pensée farfelue ouvre la porte à un vrai sujet. Celui des femmes qui ont une trouille bleue de l’accouchement. Celles pour qui la péridurale ou même la césarienne restent une solution pour surmonter cette charge lourde et difficile qu’est l’accouchement.

J’ai beaucoup repensé à la participation au rendez-vous des mots de Jocelyne en commentaire du #RDVdesmots avec Confucius. Elle y parle de son regard sur l’idée d’« épreuve nécessaire » et de souffrance indispensable. Il est vrai que je partage son avis. Si quelque chose peut permettre de réduire la douleur sans pour autant ôter l’expérience, alors pourquoi s’en servir annulerait-il le sentiment fort que procure la naissance ? L’expérience doit-elle nécessairement être douloureuse pour être reconnue ?

Lorsque j’étais enceinte, j’ai reçu beaucoup de conseils. Lu beaucoup d’articles. La péridurale était toujours très mal vue : « Ne le fais pas ! », « Essaye sans ! », « C’est mieux pour toi et le bébé si tu ne le fais pas… », « Prends ton courage à deux mains », « Avant les femmes n’avaient pas le choix, c’était mieux »… Accoucher sous péridurale semblait à chaque fois être perçu comme une fausse expérience, un faux accouchement.

J’ai vu fleurir nombre de témoignages, de vidéos, de femmes qui exposaient fièrement le courage avec lequel elles avaient supporté cette épreuve avec une acceptation de la douleur digne d’un moine tibétain. Le problème ne se trouve pas dans le fond. Il est évident que la démarche est honorable. Le problème réside dans la forme du message avec une conclusion bien trop souvent culpabilisante.

Alors que le message aurait pu être un plein d’espoir, voici ce que j’entendais : « J’ai morflé mais j’ai réussi, je suis la meilleure. Si tu te fais piquer, tu seras d’emblée une mauvaise mère… »

Finalement, chaque histoire est différente et l’expérience de donner la vie reste très puissante pour moi. Elle n’aurait pas pu l’être plus au moment précis où je l’ai vécue. Quelles que soit les circonstances dans lesquelles je l’ai vécue.

Une chose est sûre, si au lieu d’être ovipares, les mille-pattes étaient vivipares, avec une grossesse multiple, sans péridurale et avec un accouchement par voie basse, je ne donne pas chère de la survie de la maman…

Si ce format vous plaît, je pourrais vous partager quelques autres petits dessins au sujet de la grossesse atypique hexa-chorial, hexa-amniotique de cette future maman mille-pattes, de temps à autres, ou même d’autres pensées farfelues…

EM.

Je tiens à préciser que je suis très admirative de toutes les femmes qui accouchent sans aide, sans péridurale, à domicile parfois même… Et vous, vous avez peur des mille-pattes ? De l’accouchement ? Des deux ? Racontez-moi tout dans la section des commentaires.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Pensées, pensées farfelues. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

26 réponses à Pensées farfelues : les mille-pattes (1)

  1. Paty dit :

    Cc EM,
    Ta vision du mille pattes m’a beaucoup fait rire, j’attends la suite avec impatience !!!! Quant à la péridurale, perso je l’ai faite, et çà m’a permis d’accoucher en 2 temps 3 mouvements dès que le col a été ouvert, en pouvant « profiter » de l’accouchement sans se tordre de douleur… J’étais prête à partir avec mon bébé sous le bras dès sa venue 😉 … Pour les détracteurs, je dirais qu’avant on se faisait « charcuter » sans anesthésie, c’était AUSSI normal … A mon sens, çà doit rester un choix, mais n’oublions pas que notre douleur et « inconfort » est ressenti par notre bébé… j’dis çà, j’dis rien 😉
    Bisous, EM 😀

    • EM dit :

      Bonjour Paty,
      Je suis ravie que la petite illustration te plaises ! Bravo pour ton accouchement et ton énergie ! Oui avant je n’ose même pas imaginé ce que c’était avant… Les femmes pouvaient plus fréquemment mourir lors de l’accouchement.
      Merci pour ton commentaire ! Des bisous et à bientôt 🙂
      EM.

  2. Honeymum dit :

    Je pense que tu as tout à fait raison EM, chaque femme doit vivre ce moment comme elle le sent, et l’une ou l’autre situation ne les rends pas meilleures mamans que les autres.
    Pour ma part, je n’aime pas trop les milles pattes, mais j’adore la petite bd et j’attends avec impatience les autres.
    En ce qui concerne mon accouchement, j’ai fais le choix de faire une bonne partie du travail sans péridurale parce que c’était comme ça que j’étais convaincue d’aider mon bébé à naître. Je n’ai pas été jusqu’au bout mais je ne regrette pas les heures de travail sans parce que mon instinct avait raison 😉
    Ecouter son cœur et son corps, c’est ça la bonne option ! <3
    Bisous,
    Estefania.

    • EM dit :

      Bonjour Estefania,
      Nous sommes complètement d’accord. Félicitation pour ton accouchement dont j’ai pris plaisir à lire le récit sur ton blog. Merci beaucoup pour ton retour ! Il y a plusieurs avis positifs sur les différents réseaux, je penserais à en proposer d’autres de temps en temps 🙂
      EM.

  3. Jocelyne dit :

    Tu es vraiment très douée pour le dessin, tes mille-pattes sont vraiment très expressi(ves) et j’adore les bulles stylisées.
    Tu les appelles des mille-pattes, mais je me demande si comme chez moi ce ne sont pas des scolopendres : dans ce cas sache qu’elles sont vénéneuses, entrent de préférence la nuit pour chasser et n’aiment pas l’éclairage. Dès leur retour je saupoudre les seuils des portes et les pieds de canapés, avec de la terre de diatomée, pour éviter les mauvaises surprises.
    Je suis très touchée que tu aies pris la peine de lire mon commentaire sur Confucius. Ce qui est merveilleux aujourd’hui, c’est que chacune de nous a le choix de souffrir ou non (sans péridurale la douleur est inévitable). Et c’est ce choix qui dépassionne la relation mère/enfant et la rend, comme je l’espère, plus sereine. Ici je fais mon mea culpa : je suis folle de mon fils et malgré mes efforts pour rester à ma place de mère, j’ai bien peur que ce ne soit un peu lourd à porter pour lui. Est-ce parce que je n’ai pas eu de péridurale ? C’est aussi mon tempérament.

    • EM dit :

      Bonjour Jocelyne,
      Merci beaucoup pour ton avis 🙂
      Alors ce que tu viens de me décrire ma fait une peur bleue ! Mais j’ai googlé et ce sont bien des mille-pattes que j’ai vue. Merci pour l’info en tout cas, je note l’astuce de la terre de diatomée que je ne connaissais pas 🙂
      Bien -sur ! merci à toi, je prends connaissance de tout les commentaires et même si parfois j’y répond avec un peu de retard, je m’assure généralement de laisser un message à mon tour pour favoriser les échanges et remercier mes lectrices de laisser une trace de leur passage 🙂
      Et bravo pour ton accouchement sans péri ! Nous sommes complètement d’accord.
      A très bientôt 🙂
      EM.

  4. Suzanne dit :

    J’aime beaucoup ta façon de voir les choses 🙂
    Je n’ai pas peur des mille-pattes tant que ça reste dehors lol
    Pour mes deux accouchements j’ai eu droit à la péridurale et pour la 1ère heureusement que je l’avais car ils ont du rapidement m’emmener au bloc…Je respecte sincèrement ces femmes qui s’en passent mais je peste contre celles qui osent dire qu’on est de mauvaise mère parce qu’on a demandé la péridurale, parce qu’on a eu une césarienne, parce qu’on donne le bib plutôt que le sein…Chaque grossesse, chaque naissance est différente mais elles font de nous les mamans que nous sommes avec nos défauts et nos qualités 🙂

    • EM dit :

      Bonjour Suzanne,
      Qui n’a pas peur des mille-pattes ? Ils sont tellement rapide, j’ai peur comme toi dès qu’ils sont à porté de vue, dans mon intérieur 😉
      Merci pour ton beau commentaire. Je partage complètement ton avis !
      EM.

  5. Césarienne programmée pour moi donc la piqûre c’est mieux!!! Alors pour certaines, je dois être la pire des mauvaises mères…..la voie basse, la meilleure solution pour le bébé !
    Sûrement mais quand ça passe pas, il faut trouver une autre solution !
    Heureusement pour moi, je ne vie pas

  6. une mummy dit :

    J’aime beaucoup ta créativité et le fond qui n’en reste pas moins très intéressant. J’ai beau faire partie de celles qui ont accouché sans péridurale (par choix et aussi par timing), je ne culpabilise jamais celles qui ne l’ont pas voulu ou pas pu. Chaque accouchement est unique et ce que je souhaite à chaque mère, c’est avant tout qu’il soit beau. Et un bel accouchement est celui qui se passe le plus en accord avec les souhaits des parents, que ce soit sous péri ou non, de manière dite « naturelle » ou médicalisée, on s’en fout, finalement… Tant que les parents en ressortent avec un beau bébé en forme et le moins de regrets possible, le reste importe si peu!

    • EM dit :

      Bonjour,
      Merci beaucoup ça m’encourage vraiment à continuer à partager mes petites idées farfelues ! Je suis complètement d’accord avec toi !
      Merci pour ton commentaire 🙂
      EM.

  7. Colette dit :

    Très jolis les petits dessins! Les petites bêtes en deviendraient presque sympathiques…
    Comme toi, je n’aime pas trop les petites bêtes dans ce genre….
    Quant à l’accouchement, il faut dire que pendant des siècles on nous a cassé les oreilles avec le concept: ‘tu enfanteras dans la douleur!’. Une sorte de punition pour les femmes qui ‘avaient fauté’.
    Heureusement, la médecine progresse, les mentalités changent.
    Donner la vie, pour moi, c’est une attente de 9 mois, dans le bonheur, mais sans mettre de côté quelques situations inconfortables et parfois même douloureuses; c’est évidemment aussi l’accouchement, avec ou sans douleurs.
    Le fait d’alléger ou de supprimer les douleurs ne rend pas une femme meilleure ou pire mère.
    Au XIIème et XIIIème siècles, les femmes accouchaient dans la souffrance et ça ne les empêchaient pas de confier leur bébé à des nourrices (‘L’amour en plus’ d’Élisabeth Badinter) pendant 2 ans…
    Chaque doit pouvoir choisir où et comment elle souhaite accoucher.
    Ce n’est que mon avis!

    • EM dit :

      Bonjour Colette,
      Un plaisir de te lire ici 🙂 Alors là tu as bien raison pour l’histoire des nourrisses, j’avais même oublié cela, 2 ans c’est tellement long ! 5 min loin de mon bébé et c’est déjà un déchirement pour moi.
      Merci pour ton commentaire,
      EM.

  8. Dinde De Toi dit :

    Le côté culpabilisateur je l’ai retrouvé dans le livre de la Leche League qui insiste avec la finesse d’un troupeau d’éléphants sur l’importance d’accoucher à la naturelle.
    C’est encore pire je crois pour les mamans qui accouchent par césarienne.
    Personnellement l’idée d’accoucher sans péridurale m’intéresse mais vu la douleur abominable que j’ai vécu c’était impossible. J’ai cru que j’étais éventrée ET brûlée vive en même temps. Les sages femmes étaient débordées ce week end là donc personne pour aider à gérer la douleur.

    • EM dit :

      Bonjour,
      Ca alors la Leche League !? Vraiment ? Pourtant je me faisais une si bonne image d’eux. Je sais qu’ils encouragent et aident à l’allaitement mais je n’avais pas ressenti le côté culpabilisateur de ce côté là. Bon je n’ai lu aucun de leur livre en même temps (juste suivit sur le net quand j’avais besoin de conseils…).
      Quoi qu’il en soit, félicitation pour ton accouchement. Les séances photos de ta fille que tu partages sur ton blog me font tout le temps craquer.
      EM.

  9. Maman nuage dit :

    j’aime beaucoup ce premier épisode mille-pattesque et suivrai la série avec plaisir ! quant à mon avis sur la péridurale, il rejoint ceux précédents très bien dits: pour la liberté de chacune de choisir ! (et de changer d’avis, d’avoir peur, d’être fière de son choix quel qu’il soit..)

    • EM dit :

      Bonjour maman nuage,
      Merci beaucoup ça me fait terriblement plaisir de te lire par ici 🙂
      Merci pour ce gentil commentaire ! Nous sommes totalement d’accord !
      EM.

  10. J’adore les dessins et les bulles des mille pattes. Un peu en retard sur le coup mais travail oblige… Chaque femme a le choix lors d’un accouchement péridurale ou pas. Pour ma part j’ai « essayé » les deux. Pour la première sans péridurale et tordue de douleurs pendant…. 11 heures. Ce n’est pas un accouchement pleinement vécu. J’ai l’impression d’avoir été spolié du moment de la naissance de ma fille. Pour le deuxième, péridurale, moment pleinement vécu, le bonheur de découvrir mon fils. Pour moi, rien ne sert de souffrir. Cette question ne se pose pas pour celles qui font cela en deux temps trois mouvements. Mais pour toutes les autres pourquoi se priver d’un soulagement!
    Vivement le prochian rendez vous pour suivre Madame Mille pattes 😉

    • EM dit :

      Bonjour Jeanne, Je fais toujours un bond de joie en apercevant ton nom. Toujours impatiente de découvrir ton avis sur mon travail 🙂 Merci beaucoup pour ton commentaire et merci pour ton témoignage qui va dans le sens de Jocelyne. Nous sommes pleinement d’accord. Et félicitations pour tes deux accouchements 🙂
      EM.

  11. Melly dit :

    Ah ah ! J’adore ! 2 sujets qui n’ont tellement rien à voir 😂
    Je n’aime pas particulièrement les mille pattes. Quand on a acheté notre maison il y en avait partout ! Une horreur! Heureusement ils se font plus rares maintenant. Et pour l’accouchement, je n’avais aucune appréhension, Je me disais que comme de toute façon il fallait en passer par là autant de pas se prendre la tête et voir le moment venu 😝

    • EM dit :

      Bonsoir Melly,
      Super de te revoir par ici 🙂 Et oui avec des travaux qui reprennent pas étonnant qu’ils ressortent ! Super pour ton regard sur l’accouchement, tu es détendu vis à vis de cette question et c’est ce qui est le mieux pour la maman et le bébé.
      Merci pour ton passage et ton commentaire.
      EM.

  12. petite étoile*** dit :

    trop drôle et trop bien fait!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *